Photo Courtier, Market Maker, OAT : focus sur les intervenants du marché obligataire

Courtier, Market Maker, OAT : focus sur les intervenants du marché obligataire

Faire des placements sur le marché obligataire est une excellente idée. Cependant, avant de vous lancer dans ce projet, il est important de maîtriser le vocabulaire du milieu et surtout celui relative aux différents intervenants. Trois d'entre eux, en raison de leur récurrence, sont à connaître absolument. Voici un point sur le rôle de courtier et de Market Maker, ainsi que sur les Obligations Assimilables du Trésor ou OAT.

Quel est le rôle d'un courtier ?

Un courtier est un intermédiaire qui intervient sur les marchés financiers. Il sert à mettre en relation le vendeur et l'acheteur dans le cadre des transactions sur les marchés. La médiation peut être assurée par une entreprise ou par un particulier. Dans le cas des entreprises, on parlera de société de courtage.

Le courtage est une activité professionnelle qui est très réglementée en France. Avant la crise de 2008, les courtiers étaient très peu utilisés sur le marché des obligations. Lors des transactions d'achats et revente, les protagonistes pouvaient fixer eux-mêmes le prix. Cependant, depuis la crise des subprimes, les acteurs des marchés boursiers ont décidé de faire appel plus souvent aux courtiers.

Qu'est-ce qu'un market maker ?

Il occupe un rôle très important sur les marchés financiers. Il propose régulièrement des prix lors des ventes et des achats des actifs financiers. Il est très utile pour garantir la liquidité de certains produits financiers. Sans le Market Maker, il serait très difficile d'obtenir de la liquidité lors de la vente d'une obligation par exemple.

En France, les Market Maker sont encore connus sous le nom d'animateurs de marché. Il s'agit généralement de banques d'investissement. Ces derniers dégagent une marge grâce au mécanisme des ask/bird. Pour faire simple, il faut comprendre que l'animateur de marché achètera le titre qui l'intéresse à un prix un peu plus élevé que sa valeur réelle. Il le revendra ensuite à un prix légèrement inférieur à sa valeur réelle.

C'est un acteur très important sur le marché des obligations, car ce dernier a besoin de liquidités pour continuer à être très attractif pour les investisseurs. De plus, il ne permet pas d'interactions entre l'acheteur et le vendeur.

Qu'est-ce qu'un OAT ?

Les OAT sont des Obligations Assimilables du Trésor. Il s'agit en fait des obligations émises par l'état français, afin de financer ses activités. Il ne faut pas confondre les OAT avec les bons émis par le Trésor Public français. Les OAT disposent d'une période de remboursement plus longue. Le retour sur investissement s'effectue sur une période qui varie de 7 ans à 50 ans.

Les Obligations Assimilables du Trésor sont soumises également aux mêmes règles que les titres présents sur les marchés financiers. Cela veut dire que les actes d'acquisition et de cession peuvent être lancés par des courtiers.

Il existe des structures comme Sunny AM dont vous pourrez en découvrir plus sur www.sunny-am.expert, qui vous proposera de diversifier votre portefeuille d'obligations en optant par exemple pour les OAT qui sont généralement des obligations à taux fixes. Grâce à cela, Sunny AM réduit fortement les risques de non-paiement, car les OAT sont actuellement les obligations les plus fiables du marché.